Histoires Du Coran

Histoires provenant du Coran Islamique pour enfants

Prologue

Classé dans : Prologue — 14 septembre, 2008 @ 6:31

bismallah

  Assise sur un tapis rouge, elle regarda un par un ces visages enfantins, attentifs qui attendaient l’histoire du jour. De quoi va-t-elle nous parler aujourd’hui? De la baleine qui avala cet homme et qui en sortit vivant. Ou ce génie qui transporta le trône de la reine. Du bateau qui navigua jours et nuits transportant les animaux. Ou des hommes qui furent piéger dans la grotte. Tant d’histoires à écouter, tant d’histoires merveilleuses si précieuses avec ses valeurs  et le plus extraordinaire c’est qu’elles sont réelles et provenant du Coran. Elle leur sourit et d’une voix calme et douce, elle raconta : « Bismi Alla AlRahman AlRrahim… »

   !!  Enfin, j’ai réussi à terminer l’histoire. A la prochaine inchallah (en espérant qu’elle ne tardera pas aussi longtemps que celle-ci). Bonne lecture !!

Histoires des prophètes:

nouveau61.gif Le Prophète Moïse (première partie) : Le Bébé Adoptif

 Le Prophète Joseph (Youssef) : la beauté ne suffit pas…

Le Prophète Abraham (Ibrahim) : deuxième partie : Papa du Prophète Ismaël et du Prophète Isaac. 

 

 

 

Le Prophète Abraham ( Ibrahim) : première partie : Un Prophète que le Feu ne Brûle pas.  

Le Prophète Salih et la Chamelle Rouge. 

Le Prophète Houd et la Cité des Mille Piliers. 

Le Bateau du Prophète Noé. 

Qui a gagné Abel Ou Caïn? 

Notre Grand Papa Adam.

 

Autres :

–N’hésiter pas à cliquer sur Commentaire pour me dire ce que vous pensez de chaque histoire. Ce sera un plaisir de vous lire.

Le Prophète Moïse (première partie) : Le Bébé Adoptif

Classé dans : Le Prophete Moise (première partie) : Le Bebe Adoptif — 10 mai, 2011 @ 2:56

bismiallah.jpg

 

« وَأَلۡقَيۡتُ عَلَيۡكَ مَحَبَّةً۬ مِّنِّى وَلِتُصۡنَعَ عَلَىٰ عَيۡنِىٓ (٣٩)إِذۡ تَمۡشِىٓ أُخۡتُكَ فَتَقُولُ هَلۡ أَدُلُّكُمۡ عَلَىٰ مَن يَكۡفُلُهُ ۥ‌ۖ فَرَجَعۡنَـٰكَ إِلَىٰٓ أُمِّكَ كَىۡ تَقَرَّ عَيۡنُہَا وَلَا تَحۡزَنَ‌ۚ   »

  »Et J’ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Mon œil. (39) Et voilà que ta sœur (te suivait en) marchant et disait: «Puis-je vous indiquer quelqu’un qui se chargera de lui?» Ainsi, Nous te rapportâmes à ta mère(2) afin que son œil se réjouisse et qu’elle ne s’afflige plus. »

 

                Le grand palais du Pharaon Ramses II était imposant face au Nile en Egypte.

 

piramses.jpg

PIRAMSES (Le palais du pharaon RAMSES II)

piramsesmaintenant.jpg   piramses05maintenant.jpg

               Piramses actuellement

          

          Soudain des pleurs s’élevèrent  du côté du fleuve. Une personne du palais sortit, s’approcha et vit un tout petit bébé abandonné dans une corbeille.

 

moisetrouv.jpg

 

Elle le prit tendrement dans ses bras et l’emporta jusqu’à la femme du pharaon. Celle-ci fut émue en prenant ce bébé. N’ayant pas d’enfants à elle, elle supplia le pharaon  à le garder. A la demande insistante de son épouse, il accepta. Ils l’appelèrent MOISE qui signifie « sauvé de l’eau ».

Mais à qui est ce bébé   pointinterro.gif Qui a put laisser un nourrisson dans une corbeille, tout seul au milieu d’un si grand fleuve pointinterro.gif 

 nounou.gif

Un peu plus loin, une jeune fille, apeurée, observait la scène et guettait en espérant que ce bébé ne sera pas assassiné comme le fut plusieurs des autres nouveaux nés au sein de son peuple. Elle comprit enfin par des gens du palais qu’il allait être adopté et qu’une nourrice pour l’allaiter était recherchée.

Plusieurs heures passèrent, mais le bébé refusait de se nourrir. Aucune femme venue l’alimenter ne le satisfaisait.

bb2labi8.gif

Apprenant la nouvelle, la jeune fille se risqua à informer certaines personnes du palais que sa mère pouvait prendre en charge le bébé contre une rémunération. La maman de la fille fût instantanément appelée et commença à l’allaiter. En surprenant tout le monde, Moïse arrêta de pleurer et téta calmement. La femme du Pharaon rayonna de joie, elle fut soulagée que le bébé soit en train de manger. Elle demanda à cette femme de vivre au palais. Mais cette dernière répondit qu’elle avait d’autres enfants, et que si c’était possible, on le lui apporte chez elle  jusqu’à que la période d’allaitement se termine. Le pharaon et sa femme acceptèrent. 

La femme, Yokheved, et sa fille, Myriam, étaient Hébreux et vivaient dans une partie pauvre de la ville. Là où habitaient les gens de sa race. En rentrant chez elles, Yokheved tremblait. Elle tenait dans ses bras SON PROPRE BEBE.  »

s4simeonsolomonenglishpreraphaelitepainter18401905motherofmoses1860.jpg 

(Peinture de Simeon Solomon)

« Alors c’est elle qui a jeté son bébé dans le fleuve ? » demanda un des garçons. 

« Oui c’est elle », répondit la femme

aafac1e9.gif       Les enfants crièrent de surprises et d’horreurs. 

« C’est difficile de VOIR une maman qui jette son propre bébé. Mais c’est encore plus difficile pour CETTE MERE DE LE FAIRE. Je vais vous expliquer ce qui l’a conduit à agir ainsi.

               lumierefeu10.gif  Quelques mois avant,  le pharaon rêva qu’un feu brûlait lumierefeu10.gifson palais et toutes les maisons des égyptiens sauf celle des hébreux. Des gens de connaissances interprétèrent ce rêve et déclarèrent que sa perte sera causée par un garçon hébreu qui va naître.

Le pharaon, par peur, ordonna de tuer tous les garçons hébreux qui verront le jour. Des soldats égyptiens guettaient jours et nuits et assassinaient tout nouveau né.

 egyptarmy.jpg

Yokheved cacha sa grossesse et la naissance du bébé. Mais maintenant que le bébé était né. Comment allait-elle le protéger ? Allah lui inspira, qu’elle l’allaite et que si elle pressentait un danger de le jeter dans le fleuve sans chagrin ni peur. Pour que son enfant ne soit pas tuer par les soldats égyptiens, la maman de Moïse le plaça dans une corbeille qu’elle déposa sur les rives du Nile. Puis pria, sa fille Myriam de le surveiller de loin.

 mangejettebebe.jpg

ET MAINTENANT, A CET INSTANT MEME, SON BEBE A ELLE ETAIT DANS SES BRAS VIVANT. Personne n’allait le tuer car en ce moment, c’était le petit prince, le fils qu’adopta Pharaon. 

mosesandmums.jpg

Moïse grandit entre le magnifique palais du Pharaon  et la maison de sa pauvre maman. Il eut une très bonne éducation grâce à sa vie aisée et, en séjournant parmi les hébreux ( fils d’Israël), qui sont défavorisés, il apprit aussi à être modeste, bon, généreux et à croire en un seul Dieu. Moïse savait qu’il était adopté. Tout le monde était aussi au courant  et connaissait, d’après ses traits et la couleur de sa peau, que ses origines venaient des fils d’Israël. Cependant, il était considérait comme un prince égyptien en qui le pharaon avait confiance. Les années passèrent.

Quand, un jour, en se promenant, il entendit des cris de gens qui se disputaient.

 vilddispute.gif

 coupdepoing.jpg

Il accourut vers la scène et vit deux  hommes, l’un hébreu et l’autre égyptien, qui s’entretuaient. L’hébreu l’aperçut et l’appela à son aide. Moïse ne supporta pas l’idée qu’un pauvre soit ainsi humilié.  Il se jeta sur l’égyptien et lui décrocha un grand coup pour l’éloigner. Malheureusement, ce coup provoqua la mort de ce dernier.

Le prince ne put croire ses yeux. Comment d’un seul poing peut-il tuer quelqu’un ? Il ne s’était jamais rendu compte combien il était fort jusqu’à ce jour. Il implora le pardon d’Allah. » 

« Pourquoi, il demanda à Allah de lui pardonner ? Moïse n’a rien fait de mal. Il a défendu l’hébreu et il ne savait pas qu’il allait mourir » remarqua une fille. 

« Si Moïse s’était trompé. Est-ce que tu défendras ton amie alors que c’est elle la fautive ? Moïse s’est battu sans s’enquérir sur ce qui a provoqué la dispute. Deuxièmement, se mettre en colère jusqu’à tuer quelqu’un ne résout pas un problème. C’est pour cela qu’il s’était repenti et eut très peur. Le lendemain, il croisa dans la rue le même hébreu qui se battait encore une fois avec un autre égyptien. Quand il vit Moïse, il rayonna. Voici le prince qui venait encore le secourir.  Mais, l’hébreu se trompait. Moïse apprit bien sa leçon et refusa de l’aider.

no.gif 

Il  comprit que l’hébreu était quelqu’un qui aimait causer des problèmes et se mit à la défense de l’égyptien. Le fils d’Israël eut peur et dit au prince : 

– Maintenant c’est moi que tu veux tuer. Tu n’es qu’un tyran. 

Moïse n’avait aucune intention de le tuer. Cependant l’hébreu s’est enfui en racontant à tous ceux qu’il rencontrait ses fausses opinions.

 senfuir.gif

runionavecministres.jpeg

La rumeur circula jusqu’au pharaon. Sur le champ, ce dernier se réunit avec ses ministres et ensemble, ils décidèrent qu’il valait mieux tuer Moïse car il pouvait être ce garçon du rêve.

Les soldats se mirent tout de suite à sa recherche. Pendant ce temps, un homme pieux s’approcha du prince et le conseilla : 

– Ô Moïse, les notables sont en train de se concerter à ton sujet pour te tuer. Quitte la ville. 

Sans plus réfléchir, Moïse se sauva. Il prit la route vers Madian (Madyane). Le chemin était long et fatiguant.

ancienneegypte1.jpg

Plusieurs  jours dans le désert, avec si peu de nourritures, ne firent qu’augmenter la patience et la piété de Moïse. Il marcha près de 1000 km jusqu’à qu’il vit les puits de Madian. Là, il s’arrêta pour se reposer et boire de l’eau. 

madyanwell.jpg        madyanwellkerak.jpg

Les puits de Madian se situant actuellement en Jordanie

Un grand nombre d’hommes et de bergers attendaient leur tour pour boire ou abreuver leurs bêtes. Un peu plus loin se tenaient deux jeunes filles avec leur troupeau, intimidées ne sachant comment se mêler  pour atteindre l’eau. Moïse les remarqua et s’enquit sur la raison de leur présence. Elles répondirent avec pudeur, que leur père était un vieil homme et qu’elles devaient s’occupaient du bétail. Moïse se chargea de puiser pour elles. Elles retournèrent chez leur père, qui leur dit 

– Pourquoi rentrez-vous si tôt aujourd’hui? 

– Un certain Égyptien a puisé pour nous, et a fait boire le bétail, répondirent-elles. 

–Et où est-il ? Demandez lui de venir pour que je le remercie. 

La fille revint vers les puits et trouva Moïse assis près d’un arbre. Sans lever les yeux vers lui, et timidement elle l’informa que son père l’invitait chez lui pour le récompenser. Moïse consentit. Il raconta toute son histoire au père qui lui dit : 

– N’aie aucune crainte: tu as échappé aux gens injustes. 

coeur.gif Le caractère fort et les bonnes manières de Moïse inspiraient tellement la confiance que l’une des filles proposa à son père de l’engager à son service en moyennant un salaire. Le père comprit que Moïse plaisait à sa fille.

Alors, il lui proposa de se marier avec celle-ci à condition  de travailler pour lui huit ou dix ans. Moïse accueilli l’offre joyeusement. Ainsi dit, ainsi fait. Le mariage eut lieu. Dix années passèrent, durant lesquelles le pharaon d’Egypte Ramsès II mourut. Apprenant la nouvelle, Moïse décida de revenir à son pays d’origine avec sa nouvelle petite famille. Sa mère réelle et sa mère adoptive lui manquait énormément.   Mais si vous voulez connaître ce qui va arriver à Moïse, ce sera pour la prochaine fois. »

Sources :

Livres : « La Bible, le Coran et la science » par  Maurice Bucaille 

قصص القرآن   من محمد المولى، محمد أبو الفضل ابراهيم، علي البجاوى، السيد شحاتة

 Sites : http://www.ademyakup.com/fr/hzmusa/hzmusa14.html

http://www.youtube.com/user/AmrKhaled (قصص القرآن الجزء الثاني )

12345...11
 

Prière, j'écoute... |
leboussileboussifackcedric |
FACE AU JUDAISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EGLISE1PIEGE
| Jeunes Pros en EGlise (JPEG...
| episcopatnancy